Défilé Biennale de la danse 2006 
bandeau haut
   
xxx
 


Éric DELBOUYS

Batteur, Percussionniste, compositeur

Compositions / créations :

"Le calme reste" Cie Candance, chorégraphe Christian Canciani (Bill T Jones) Soho joyce New York 2004

"Plaines des sables" Cie Anne Marie Porras, 2004. pièce musicale "Zen"

"Interstice" Cie Itchy Feet.
Chorégraphie Winship Boyd, 2003vlerie

Défilé Biennale de la Danse 2000, 2002
(Vaulx-en-Velin), 2004 (La Duchère)

 

 

 

 

 



retour_accueil

 

LA MUSIQUE

Elle reprend les bruits de la ville et des chantiers (naval et bâtiment), les rythme et les amplifie. Avec une forte composante de percussions et de cuivres, elle est jouée en live par les jeunes de l'École de Musique de Sainte Foy-lès-Lyon et par des musiciens professionnels bénévoles. Eric Delbouys travaille en collaboration avec trois professeurs de l'École de Musique de Sainte Foy-Lès-Lyon.

Le son, dans un environnement urbain, tient une place prépondérante. Conséquence parfois directe d'une vie économique intense, il nous entraîne, nous submerge, nous agace, nous excite et influence souvent nos comportements sociaux. Accompagnant les divers moments dramatiques de la chorégraphie, la musique s'articule autour des deux axes principaux, c'est-à-dire l'écriture et l'improvisation collective. A partir d'une trame fixe, les musiciens, qui jouent sans partition, inventent la musique au fil de leurs envies. Tout comme les bâtiments, cette musique urbaine est un obstacle à la fluidité des mouvements des danseurs puisque ces derniers sont contraints de suivre le rythme imposé par les musiciens. La compositon navigue entre puissance "souveraine" (verticalité) et fluidité organique (horizontalité).

orchestre